La maladie

Dans le 4° volume du Traité sur les Rayons intitulé La Guérison Ésotérique, on trouve la définition de la maladie telle que l’entend DK, le Maître Tibétain. C’est la loi n°1, à la page 17@538 du traité reproduit sur urobore ou sur le tibétain

Loi n° 1.
Toute maladie résulte d’une inhibition dans la vie de l’âme, et ceci est vrai de toutes les formes et dans tous les règnes. L’art du guérisseur consiste à libérer l’âme, afin que sa vie puisse se répandre à travers l’agrégat d’organismes qui compose toute forme particulière.

Suivent un certain nombre de lois et de règles que nous reproduirons ici en vous invitant à en découvrir la plénitude, car en plus d’établir ces règles, l’auteure qui est Alice Bailey, retrace dans cet ouvrage, d’une manière très judicieuse, les étapes de la prise de contact de l’âme avec son véhicule et les éventuelles difficultés qu’elle rencontre, et qu’elle surmonte alors ou qui la forcent à abandonner le dit véhicule.

Avant de reproduire une partie de cette œuvre, signalons, c’est important, que le développement sur la maladie n’est pas nécessaire à la compréhension du développement suivant concernant la santé. La première loi nous dit en effet qu’une maladie est due à un obstacle sur le chemin de l’âme, interrompant ainsi ou détournant le trajet de l’énergie vitale, or la santé est cette énergie elle même. En utilisant la Flamme Violette pour dissoudre l’obstacle, on n’a pas besoin d’en connaître la nature ou la cause, comme on peut le dire dans certains décrets, par exemple :

– extrait de la méditation « Que la Lumière soit! »,
Bien aimée Présence Ayam, avec toute la Flamme Violette qui est nécessaire, neutralise, explose, annihile, dissous, consume et transmue toutes les maladies, les germes et virus pathogènes, tous les vices, les activités déviées, etc. ainsi que leurs causes, effets, enregistrements, mémoires, souvenirs, cicatrices et sons!
– puis:
Remplace cela par la Lumière de Ton Octave qui est la Parfaite Santé et sois bénie à jamais!
C’est d’une très grande simplicité.

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *